Downloads | News | Contact
f | d

Atlas, listes rouges et plan de gestion, une base indispensable à la gestion et à la conservation des ressources aquatiques

Concept, réalisation et édition de l'atlas des poissons et cyclostomes de Suisse

Introduction

Atlas poissons et cyclostomes 2003

Avec plus de 20'000 taxons connus, les poissons sont le groupe le plus riche des vertébrés. Bien que l'eau douce représente moins d'un pour mille des eaux de la planète, plus du tiers des taxons de poissons colonise ce milieu spécifique.

Ce n'est que récemment que l'humanité a commencé à prendre conscience de l'appauvrissement irremplaçable de la biosphère. Elle réagit à cette évolution anthropogène négative en prenant des mesures de conservation, de restauration et de protection. Malheureusement ces actions ne progressent que très lentement car les connaissances de la biologie, du statut et du degré de menace sont insuffisantes, voir inexistantes pour de nombreux poissons. C'est pourquoi une meilleure connaissance scientifique des différents taxons constitue un élément prioritaire pour la sauvegarde du monde animal et végétal.

 

 

Contenu

Trame d'échantillonnage

Pour chaque taxon (=genre, espèce ou sous-espèce), sur la base des données rassemblées, une carte et différents traitements résumés sur des tableaux ont été réalisés. Des informations générales sur la biologie et la distribution sont présentées et une interprétation des statuts en Suisse selon l'habitat, l'abondance, la taille, l'évolution du cheptel et le degré de menace, accompagnée de propositions à été effectuée.

 

 

 

Résultats

Exemple de planche descriptive

La banque de données actuelle, basée sur des méthodes d'échantillonnage différentes mais complémentaires, offre une image synthétique relativement complète de la faune piscicole suisse. Les auteurs souhaitent que la banque de données des poissons et cyclostomes de Suisse, ainsi que les ouvrages qui en découlent, constituent des outils contribuant à la conservation, l'exploitation et la gestion à long terme des peuplements piscicoles de ce pays, conformément aux dispositions légales contenues dans la loi fédérale sur la pêche.

 

 

Quelles espèces de poissons en Suisse?

La faune des poissons et cyclostomes des eaux suisses contient actuellement 60 taxons dont 45 sont autochtones et 15 sont des néozones. Au cours des dernières décennies, 8 taxons ont disparus, il s'agit essentiellement de grands migrateurs tels le saumon ou la lamproie de rivière, dont les déplacements ont été entravés par des barrages. Deux de ces espèces, le saumon et la truite de mer font l'objet de campagnes de repeuplement et quelques juvéniles issus de lâchers récents sont parfois recensés.

Vous pouvez télécharger l'introduction de l'atlas 2003 et le statut actuel des espèces au format pdf en cliquant sur le lien ci-dessous:

Introduction de l'atlas 2003 des poissons et cyclostomes de Suisseicône PDF

AQUARIUS est également co-auteur de la Liste rouge des poissons et cyclostomes de Suisse (Kirchhofer A., Zaugg B. et Pedroli J.-C.,1990) ainsi que du premier Atlas de distribution des poissons et cyclostomes de Suisse (1990)

 

Atlas et plan de gestion des écrevisses de Suisse

Autrefois répandus, puis rares, aujourd'hui à nouveau observés relativement fréquemmnet, les effectufs d'écrevisses semblent en expansion. Que l'on ne s'y méprenne pas, les espèces actuellement abondantes sont essentiellement des envahisseurs résistants et opportunistes, initialement introduits à des fins culinaires, contaminant involontairement et concurrençant les écrevisses indigènes qui périclitent et se raréfient. Cette raréfaction est encore accentuée par la dégradation due à l'homme et à ses activités, des milieux naturels refuges au seine desquels, nos sensibles écrevisses résistaient encore.

Avec la collaboration de Pascal Stucki, spécialiste des écrevisses suisses, AQUARIUS a réalisé en 2005 un Atlas des écrevisses de Suisse ainsi qu'un plan d'action national pour les écrevisses en 2006. Le contenu de ces publications est détaillé ci-après

 

Atlas des écrevisses de Suisse

Atlas écrevisses 2005

Discrets, tapis sous les branchages ou enfouis dans des cavernes, de moeurs nocturnes, les plus gros invertébrés de Suisses habitent nos lacs et nos cours d'eau. Il s'agit des écrevisses. Autrefois répandus, puis rares, aujourd'hui à nouveau observés relativement fréquemment, les effectifs d'écrevisses semblent en expansion. Que l'on ne s'y méprenne pas, les espèces actuellement abondantes sont essentiellement des envahisseurs résistants et opportunistes, initialement introduits à des fins culinaires, contaminant involontairement et concurrençant les écrevisses indigènes qui périclitent et se raréfient.

Cet ouvrage a pour objectif principal d'établir le statut actuel de la faune astacicole de Suisse; il décrit la biologie des différentes espèces ainsi que leur distribution, abondance et évolution. Il s'agit également d'un ouvrage pratique contenant des outils clairs et concis. On y trouve en effet des dessins, des photos, des cartes de répartition ainsi qu'une clé de détermination nécessaire à l'identification des différentes espèces. Mais surtout, une analyse des sévères menaces qui pèsent sur les écrevisses indigènes est menée, elle conduit à des propositions concrètes de mesures visant, à court termes, à les préserver et protéger.

 

Plan d'action national pour les écrevisses

Le plan d'action figurant dans le présent document est destiné aux cantons. Il propose une série de recommandations visant la sauvegarde des espèces indigènes et le contrôle des espèces non indigènes indésirables. Il distingue 2 catégories de mesures:

Le plan d'action est téléchargeable [ici] au fomat PDF (1'396 Ko)

Vous pouvez commander les Atlas par internet au Centre Suisse de Cartographie de la Faune (CSCF)
ou à l'adresse suivante:
CSCF, Max-Meuron 6, CH- 2000 Neuchâtel, Suisse
fax +41 (0)32 725 70 10 - tel +41 (0)32 725 72 57

 

» Retour vers exemples de réalisation

Copyright AQUARIUS